retour accueil Musique Théâtre Danse Livres Cinéma Arts plastiques Cirque Patrimoine Musée

Théâtre de Moulins

Durant le Moyen-Age à Moulins, les représentations scéniques étaient données en plein air sur une estrade construite au milieu d’une place, généralement la place des Lices, actuelle place d’Allier.
Dés les premières années de la Révolution, la ville s’est dotée d’une véritable salle de spectacles installée dans l’ancienne église Sainte-Claire. Toutefois, celle-ci n’offrait que peu de places et son état de vétusté devenait inquiétant.
En 1824, une ordonnance royale a encouragé la création de salles de spectacles et, comme dans de nombreuses villes de province, la municipalité a engagé la construction d’un théâtre. En 1839, elle organise un concours en vue de l’édification d’un nouveau bâtiment à l’extrémité du Cours Bérulle, actuel Cours Jean Jaurès. L’architecte parisien Hippolyte Duran remporte le concours.

La construction :
Les travaux commencent en 1841 conformément aux impératifs du programme fixé par le conseil municipal : une salle de 800 places, réparties sur quatre niveaux et desservies par des escaliers différents, un vestibule surmonté d’un foyer, des locaux techniques en nombre suffisant, comme le prévoyaient les traités de construction du début du XIXe siècle.
Mais l’architecte n’avait pas tenu compte des problèmes de terrain dus au sol marécageux : le théâtre était bâti sur l’ancien étang Bréchimbault. La plupart des maisons voisines étaient construites sur pilotis. En 1845, alors que l’édifice est en pleine construction, de nombreuses lézardes apparaissent et les murs de scène menacent de s’écrouler. L’édifice est alors partiellement démoli pour être reconstruit et enfin inauguré en 1847.

Le style :
Le théâtre de Moulins est un bon exemple d’édifice à l’architecture néoclassique d’après 1835, quand les références à l’Antiquité sont progressivement remplacées par des références à la Renaissance.
Foyer et salle présentent un décor de style Renaissance aux tonalités rouge et or. Le plafond, réalisé par Séchan, peintre décorateur de l’Opéra Garnier, offre une composition dans la tradition du lieu : quatre allégories du Drame, de la Tragédie, de la Comédie et de la Musique.
Le plafond est repeint en 1894 par Auguste Sauroy, auteur de nombreux décors moulinois, comme celui du Grand Café.
Les masses extérieures s’étagent de façon caractéristique, dominées par le haut comble abritant les cintres. La façade reprend un schéma de composition largement utilisé des les années 1830. Elle est constituée d’un avant-corps à deux niveaux d’arcades en plein cintre séparées par une balustrade, couronné par un attique et entouré de deux ailes à pans coupés.

La programmation :
En plus de 150 ans d'existence, le théâtre de Moulins a accueilli toutes les formes de spectacle vivant et tous les publics.
Il offre chaque année une programmation très variée où les oeuvres du répertoire côtoient les auteurs contemporains, où la chanson, la musique et l'humour rejoignent le théâtre sur fond de têtes d'affiche, ou d'artistes à découvrir.

Théâtre de MoulinsThéâtre de Moulins



Théâtre de MoulinsThéâtre de Moulins











Coordonnées
Théâtre
3 rue Candie - 03000 Moulins

Renseignements :
Mairie de Moulins

12, place de l'Hôtel de Ville - 03000 Moulins
Tél. :04 70 48 50 00 - Fax : 04 70 48 50 49
Courriel : communication@ville-moulins.fr
Site : http://www.ville-moulins.fr

Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (moyenne).Augmenter la taille de la police (très grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Enregistrer cette page dans vos favoris.

Vous souhaitez organiser
un concert,
animer votre commune,
programmer un spectacle
de danse
ou accueillir une compagnie
en résidence ?

Le Conseil départemental de l'Allier peut soutenir votre projet

Voir toutes les aides