retour accueil Musique Théâtre Danse Livres Cinéma Arts plastiques Cirque Patrimoine Musée

Bacchanale

Les 4 plates-bandes du canon sont ornées de deux scènes de bacchanales reproduites en double.

Le culte à Dionysos, dieu de la vigne, du vin, mais aussi de l'art lyrique et du théâtre, est né en Grèce.
Les compagnes du dieu, les bacchantes, entrent en transe au rythme de la danse et de la musique des auloï (flûtes doubles), des tambourins et des crotales ; tandis que le vin coule à flot, elles subissent volontiers les assauts des satyres, créatures sylvestres, mi-hommes, mi-bêtes, munies d'une queue, d'oreilles de cheval, le phallus en érection (ils expriment la lubricité, le plaisir de boire, mais sont aussi dispensateurs de la sagesse populaire). Au milieu d'eux, entouré d'amours, Dionysos traverse leur cortège, debout sur un char attelé de panthères ou de centaures (êtres fabuleux au buste et au visage d'homme et au corps de cheval).

Bacchanale Bacchanale

BACCHANALE

Musées de Montluçon en prêt au Musée de Cusset
Inv. 937-2-1
XVIe siècle
Bronze - L : 146 cm - diam. : 12 cm

Bacchanale détails

Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (moyenne).Augmenter la taille de la police (très grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Enregistrer cette page dans vos favoris.

Vous souhaitez organiser
un concert,
animer votre commune,
programmer un spectacle
de danse
ou accueillir une compagnie
en résidence ?

Le Conseil départemental de l'Allier peut soutenir votre projet

Voir toutes les aides