retour accueil Musique Théâtre Danse Livres Cinéma Arts plastiques Cirque Patrimoine Musée

Vénus lors du jugement de Pâris

Au cours d'un banquet, la Discorde lança une pomme pour « la plus belle ». Junon, Minerve et Vénus se crurent désignées.

Pâris fut choisi comme juge et élut Vénus car la déesse lui avait promis en contrepartie Hélène, la plus belle des femmes. Cet épisode déclencha la guerre de Troie.
Commandée par l'Empereur, cette Vénus reflète parfaitement le goût dominant de l'époque marqué par un recours inépuisable à la mythologie et un traitement néo-classique.

Vénus lors du jugement de PârisVénus lors du jugement de Pâris

VÉNUS LORS DU JUGEMENT DE PÂRIS

Emile Thomas (Paris, 1817 - Neuilly-sur-Seine, 1882)
Musée Anne de Beaujeu (Moulins)
Inv. 874.3.1
Dépôt de l'Etat en 1874
1869
Ronde-bosse, marbre - H : 180 cm

Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (moyenne).Augmenter la taille de la police (très grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Enregistrer cette page dans vos favoris.

Vous souhaitez organiser
un concert,
animer votre commune,
programmer un spectacle
de danse
ou accueillir une compagnie
en résidence ?

Le Conseil départemental de l'Allier peut soutenir votre projet

Voir toutes les aides