retour accueil Musique Théâtre Danse Livres Cinéma Arts plastiques Cirque Patrimoine Musée

Edmond Tudot : conservateur, collectionneur et artiste

Un personnage polyvalent
Edmond Tudot (Bruxelles, 1805-Moulins, 1861) fut tout à la fois archéologue, collectionneur, artiste lithographe et peintre, professeur de dessin au lycée et directeur de l'Ecole communale de dessin de Moulins, membre fondateur de la société d'Emulation du Bourbonnais et premier conservateur du musée de Moulins.

Il a donné au musée de Moulins une vingtaine d'oeuvres de sa main, des dessins (Château de Moulins, Paysage de montagne, Homme courbé sous un fardeau, Galerie du château de Veauce) ou des gravures (L'âne rétif, L'ânier, Château de Moulins, Château du Riau, Château de Veauce, Cour de ferme, La croix brisée, La lanterne des morts, Paysage en forêt, Ruines de château fort, Vue de Moulins, Prophètes Aggée et Zacharie, Prophète Jérémie, Le retour inespéré, Statuette).

Cette activité est partagée par les premiers conservateurs du musée, qui sont en même temps artistes sinon professeurs de dessin : Claude-Henri Dufour, Armand Queyroy... Successeur de Dufour, Tudot installe en 1834 l'école de dessin dans le palais de justice.
Edmond Tudot était également peintre, élève de Gros. Le musée Anne de Beaujeu conserve une huile sur toile de Tudot, Le Château de Veauce, (lien avec thème «Le paysage», sous-rubrique «Le paysage des peintres»). Ce tableau a été peint en 1845, au moment de ses nombreuses campagnes de repérage dans toute l'Auvergne. Tudot a également lithographié plusieurs vues de ce château. On peut imaginer que ce tableau est une commande de la famille de Veauce à l'artiste.

Tudot avait étudié la lithographie et exploita les ressources de cet art pour l'illustration d'ouvrages, réalisant plusieurs planches dans L'Ancien Bourbonnais d'Achille Allier et L'Ancienne Auvergne. Il a réalisé les vues de Bourbon, de Lapalisse, des châteaux de Montmorillon, de Montgilbert, voyageant pour ce faire avec un historien.
Publiant des ouvrages sur le dessin et la lithographie, il a même trouvé des perfectionnements aux procédés des imprimeurs, et se servit de la chambre obscure pour réaliser les vues générales des villes et édifices.

Edmond TudotEdmond Tudot

Une figure de conservateur-collectionneur
Archéologue, Tudot fut l'inventeur des statuettes en terre blanche de l'Allier trouvées dans les fouilles de Toulon-sur-Allier et il légua sa collection archéologique au musée de la Société d'émulation du Bourbonnais (devenu départemental en 1863).

Une grande partie de la collection de Tudot fut achetée après sa mort par le musée des Antiquités nationales.
Edmond Tudot a également donné au musée de Moulins environ 80 pièces de sa collection : une cinquantaine de sculptures antiques, médiévales et du XVIe au XVIIIe siècle, de provenance locale (bas-reliefs et statuettes antiques en terre cuite ; des chapiteaux ou des fragments de sculptures romans provenant de Moulins et environs (Saint-Menoux) ; les mains jointes (lien avec thème «L'art à la cour des Bourbon», «L'art funéraire») en marbre d'une statue de priante (XVe siècle) provenant de la Sainte Chapelle de Bourbon l'Archambault ; des fragments de décors sculptés provenant de bâtiments de Moulins (chapelle du lycée Banville) ; des écussons de familles nobles (Gouzolle, Brinon...) ; une dizaine d'objets en métal (fers de lance mérovingiens, petits objets décoratifs en bronze) ; trois bouteilles en faïence, «bleus» de Nevers du XVIIe siècle.


Un don récent au musée
Le musée Anne de Beaujeu a acquis en 2006 un dessin de Tudot, donné par un particulier. Il s'agit d'un Paysage de montagne (chêne et cascade) au lavis gris et crayon Conté.
Ce dessin, signé, daté et en bon état de conservation offre une vue pittoresque travaillée avec minutie. Il a probablement été réalisé en vue d'une publication (le musée conserve une Vue de forêt dessinée et lithographié par Tudot et imprimée par Desrosiers à Moulins).
La collection de Tudot est encore mal connue. Un article de Camille Grégoire, dans le bulletin de la Société d'Emulation du Bourbonnais de 1899 propose un portrait de ce personnage aux facettes multiples qui fut un des grands donateurs du musée de Moulins.

Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Les contrastes sont augmentés par une inversion des couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Enregistrer cette page dans vos favoris.

Vous souhaitez organiser
un concert,
animer votre commune,
programmer un spectacle
de danse
ou accueillir une compagnie
en résidence ?

Le Conseil départemental de l'Allier peut soutenir votre projet

Voir toutes les aides