retour accueil Musique Théâtre Danse Livres Cinéma Arts plastiques Cirque Patrimoine Musée

Vierge de pitié et Christ mort

La Vierge assise, mains jointes en prière, incline la tête. Coiffée d'une guimpe blanche, elle est vêtue d'une robe rouge ceinturée que recouvre un manteau à doublure verte. Elle repose sur une socle mouluré comportant une inscription latine qui peut se traduire ainsi : « Ô vous tous qui passez sur cette route, regardez et dites s'il est une douleur semblable à ma douleur ».
Le Christ mort repose les yeux fermés, les bras repliés sur le ventre. Il est vêtu d'un périzonium.
La Vierge et le Christ appartenaient peut-être, à l'origine, à un même groupe de Déploration, comme le suggèrent plusieurs éléments : les genoux de la Vierge simplement ébauchés et partiellement glaçurés montrent qu'elle était conçue pour accueillir le corps d'un Christ ; une main sur la tête du Christ et un doigt sur sa jambe suggèrent la présence d'autres personnages, ainsi que la largeur du socle supportant la Vierge.
La restauration de ces deux oeuvres au Centre de Restauration et de Recherche des Musées de France, accompagnée de leur étude complète (radiographies, analyse des pâtes céramiques et étude de la polychromie, comparaison avec d'autres ensembles « Robbiesques »...) devrait permettre de préciser l'iconographie.
Leur présentation, après restauration, dans les salles du musée Anne de Beaujeu, se fera en fonction de ces résultats.

Vierge de Pitié et Christ mort

Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (très petite).Augmenter la taille de la police (moyenne).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Enregistrer cette page dans vos favoris.

Vous souhaitez organiser
un concert,
animer votre commune,
programmer un spectacle
de danse
ou accueillir une compagnie
en résidence ?

Le Conseil départemental de l'Allier peut soutenir votre projet

Voir toutes les aides